© 20203 by THE GYM. Proudly created with Wix.com

Historique

     L’Ostéopathie est née des mains d'Andrew Taylor Still (1828-1917) en 1889 aux USA.

 

     A.T. Still, médecin durant la guerre de sécession (1861-1864), fut très touché par son impossibilité à soigner nombre de soldats qui moururent devant lui. Devant la pénurie de médicaments, même naturels à l'époque, A.T. Still se posa beaucoup de questions concernant la guérison de l'être humain.

Quand il perdit 3 enfants lors d'une épidémie de méningite cérébro-spinale, c'en fut vraiment trop !

     Fort de ses observations de la nature et de l'univers, de son expérience de médecin de campagne, d'enseignements suivis chez des indiens, il décida de réformer la médecine de l'époque.

 

     De plus en plus convaincu que nous avions en nous toutes les ressources pour guérir, Still chercha dans l'anatomie, a physiologie mais également dans les lois de la nature et dans le corps des patients qu'il tenait entre ses mains, comment ceux-ci pourraient retrouver la santé sans intervention extérieure. On voyait, par exemple, Still tenir des enfants dans ses mains,

Anne Florence Vanden Perre, Ostéopathie quantique, libération coeur-péricarde, bars d'access consciouness, SOAthérapie, ostéopathie énergétique

Andrew Taylor Still : père de l'Ostéopathie

image www.aomtl.ca

leur 'manipuler* le corps en douceur' et les corps de ses enfants se détendaient, la crispation quittait leurs visages, même leur fièvre tombait...

     Still ne croquait pas, il ne pratiquait pas de techniques structurelles dures.

Ces techniques étaient douces, à l'écoute du corps de la personne. Il était également conscient de l'importance de l'environnement dans lequel l'humain vit et ce au sens large et subtil du terme.

     Il créa le premier collège d'ostéopathie à Kirksville en 1892.

     Un journaliste, W.G. Sutherland, venu l'interviewer sur 'cette nouvelle méthode qui paraissait faire des merveilles', en 1897, fasciné par ce que Still lui expliqua, décida de suivre les études d'ostéopathie. De tous les élèves formés par Still, il fut quasi l'unique à comprendre réellement la subtilité de son enseignement.  Car Still était avant-gardiste. Il avait déjà une conception quantique de l'humain et de l'univers qu'il sentait interconnectés.

     Un jour, observant les pièces d'un crâne humain au laboratoire du collège, Sutherland fut intrigué par les sutures en biseaux des os pariétaux. Il commença alors ses investigations sur le fonctionnement du crâne et de ces dites sutures. Le concept Crânio-Sacré était né. Une ajoute d'une importance considérable aux enseignements de Still, une complémentarité sans égal.

R. Becker , élève de Sutherland, fut un des seuls à comprendre ce que Still et Sutherland

essayaient de faire passer comme message : les subtilités de notre être et celles des gestes thérapeutiques s'y adressant.

Anne Florence Vanden Perre, Ostéopathie quantique, libération coeur-péricarde, bars d'access consciouness, SOAthérapie, ostéopathie énergétique

William Garner Sutherland : Fondateur du

Concept Crânio-sacré

image www.osteohome.com

     Aucun d'eux n'a donné priorité aux techniques de cracking, appelées, à mauvais escient d'ailleurs, "manipulation*".

Leurs techniques étaient douces, elles laissaient le corps exprimer ce dont il avait besoin, le laissait se 'détordre' pour se rééquilibrer. Des techniques tout en finesse, subtiles qui, pour être enseignées, ont malheureusement été rationalisées, caricaturées, donnant une préférence dans les enseignements au structurel (cracking).

     Depuis les premiers fondements de l'ostéopathie, 2 courants cohabitent : le courant plus fluidique, plus subtil, qui s'adresse aux fascias et à la circulation des fluides dans le corps et le courant plus mécanique. Qui a raison ? Les 2 car ces 2 courants répondent à à des demandes de patients différentes. Et puis, on peut faire 'craquer' une articulation dans la douceur et la subtilité du geste...

     Il n'empêche que les techniques plus fluidiques répondent plus aux fondements de Still et Sutherland. Décriés pendant de nombreuses décennies pour n'être « fondées sur rien », les résultats cliniques ont toujours été là et les recherches en physique et médecine quantique actuelles ainsi qu'en neurosciences commencent à découvrir les fondements plus scientifiques de l'ostéopathie 'des anciens'.

     L'Ostéopathie est une science, un art, une philosophie. Elle n'est pas un ensemble de techniques. Les fondements sont plus profonds.

 

     L'Ostéopathie est arrivée en Europe via la Grande Bretagne en 1917 (création de premier collège anglais et européen où était enseignée une ostéopathie très mécanique). Les premiers ostéopathes ont commencé à exercer en Belgique dans les années 70.

 

*Manipuler/manipulation = faire une action avec la main